La flamme de l’enVie

9 novembre 2021

eternal-flame-flamme-envie-vignette

Être vivante, c'est être en vie !

Jusque-là tout va bieng ! 

Mon corps physique est en vie, je le sais puisque je mange, je dors, je pense.

A l’intérieur en revanche, c’est plus difficile à déterminer…

Qu’est-ce qui fait que je suis en vie intérieurement ? Comment je le sais ? Une idée ?

De mon côté, je crois que le critère pour le savoir, c’est : l’envie !!

Être en vie, avoir envie… est-ce que ce n’est finalement pas la même chose ?

Cette envie, je la vois comme une flamme. 

Je l’avais perdue cette flamme… en étant dans le mauvais job pour moi, la mauvaise relation amoureuse, un environnement que je n’avais pas choisi…

Insidieusement, ma flamme est devenue flemme.

Aparté : à propos de flemme, j’ai beaucoup aimé cet article sur le « militantisme de la flemme » sur Usbek & Rica


Bref, revenons-en à nos Pokémons ! Comme Salamèche qui meurt si ça flamme s’éteint, je pense qu’on meurt intérieurement à partir du moment où on a plus envie.

Et toi, de quoi tu n'as plus envie en ce moment ?

Pourquoi choisir ce non-alignement ?

Selon moi, plus spécifiquement pour les femmes, il y a 3 raisons principales :

  • pour faire plaisir – aka peoplepleaser – et on se fait passer après les êtres aimés ;
  • parce qu’on pense ne pas mériter. On se contente alors de notre inconfort quotidien qui n’est « pas si mal ». Aussi, vouloir plus, et surtout mieux, c’est vu comme égoïste, égocentré ou encore capricieux.
  • par peur de ne pas être aimée et rejetée, et ainsi de perdre des amis, sa famille, son ou sa partenaire sur notre chemin d’évolution…

Ces auto-censures ne font qu’étouffer la flamme de l’envie, réduit notre énergie et nous tue intérieurement à petits feux – c’est le cas de le dire ! – comme La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite, souvent utilisée pour expliquer notre inaction face au dérèglement climatique. 

Aujourd’hui, c’est avec envie que je me lève le matin pour créer mon entreprise, sortir avec mes amis, visiter une nouvelle ville, me former, accompagner les femmes, bien manger, marcher dans la forêt, parler avec des inconnus, regarder la forme des nuages… et tous ces moments qui composent la vie !

Je suis tellement heureuse d’avoir retrouvé cette envie ! Parce qu’aujourd’hui je me sens pleine d’énergie pour faire tout cela, j’ai l’énergie du feu. Je crois bien que c’est ça qu’on appelle le feu intérieur !

Pokemon Evolution GIF - Pokemon Evolution Charmander GIFs

Bref, je me sens un peu comme Dracofeu dans ma Pokemon evolution

Une flamme a besoin d'air pour grandir

Comment retrouver cette flamme ? 

  1. Laisse-toi du temps, de l’espace, de la respiration, souffle, prends soin de ta propre énergie avant celle des autres, soit ta BFF, ta maman, ton enfant, ta psy, ton mec / ta meuf, bref soit présente pour toi en premier.
  2. Marche dans la direction qui t’inspire, fais ce qui te fait vibrer, si tu n’as pas envie de faire un truc, le fais pas ! Et si tu sais que ce truc concours à un objectif que tu souhaites, stop-toi et souffle sur les braises. Demande-toi comment tu pourrais le faire d’une manière qui te fasse vibrer, de manière à ce que ta flamme devienne un brasier quand tu le fais ! Pour explorer tes résistances, tu peux lire l’article A quoi je dis oui quand je dis non?
  3. Entoure-toi de personnes de confiance, qui te soutiennent et aiment te voir briller de mille feux et des personnes avec qui tu te sens bien, tout simplement.

Ta vie intérieure est réelle, ton feu intérieur est précieux, nourris-le et dévore le monde avec ta lumière !

Question d'introspection : Est-ce que la flamme de ton envie est toujours là ?  Est-ce qu’elle est tapie quelque part faible et agonisant ? Ou brûle-t-elle d’un feu ardent et éclaire ce qui l’entoure ? 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Je trace ma ligne de vie pour me donner confiance dans mon évolution pro de sens et à impact !

Je suis Juliette

Je suis Juliette

Coach certifiée et facilitatrice du changement vivant. J’accompagne les femmes éco-conscientes dans leur évolution professionnelle vers un métier à impact écologique positif.

Qui-suis-je ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.