3 virages & apprentissages : sur la route d’une entrepreneure du changement

22 mars 2022

3-apprentissages-entrepreneure-changement

Tu verras, l’entrepreneuriat c’est un accélérateur d’évolution personnelle.

Ma formatrice de facilitation au changement m’avait prévenu mais Vin dious ! – expression ch’ti pour nom de dieu ! – elle avait bien raison !

Et tu sais quoi ? Ca serait à refaire, j’y retournerai diiiiirect ! 

Pourquoi ? 

  • Réponse A : elle est maso
  • Réponse B : bah elle a pas fait tout ça pour rien hein !
  • Réponse C : parce que je suis on fire  comme jamais !
  • Réponse D : je réitère, elle est complètement dingo !

 

Bien que la réponse D, soit correcte, c’est en effet la réponse C 🔥

NB : Pour en savoir plus sur ce point, je te renvoie à l’article « 3 choses surprenantes que ma quête de sens a changé dans mon quotidien » ! Et si tu as répondu la réponse B, je te renvoie à l’article « le biais cognitif des coûts irrécupérables dans la reconversion pro OU pourquoi tu t’attaches telle une moule à son rocher ».

Quand je me reconnecte à la moi d’il y a un an, je suis pleine d’espoir, j’ai enfin abouti à un projet, tout ce qui compose ma vie, je l’ai choisi ! On est à l’aube du printemps 2021 et je lance mon entreprise officiellement. Je me sens capable et déterminée, et en même temps je suis encore accrochée à certaines peurs et certaines croyances. Normal 😉

Mais du coup, c’est comme si j’étais dans ma voiture, je vois la destination, je suis pied au plancher en regardant loin devant, mais j’ai laissé le frein à main et j’ai pas vu les virages sur la route… c’est balaud, nan ?

fast GIF

Et toi, est-ce que tu as déjà eu cette impression en te lançant dans un projet ?

Un virage peut en cacher un autre

Dans l’entrepreneuriat, comme dans la vie, il faut savoir prendre un virage après l’autre tout en douceur, plutôt que de regarder la destination que l’on souhaite atteindre, tout là-haut sur la montage. Et sans même s’en rendre compte, on arrive à destination tout en ayant pris le temps de profiter du chemin.

Mes plus grands apprentissages et victoires de cette année ont commencé par des difficultés, des doutes, des peurs, des « problèmes »… bref des virages ! Un virage étant suivi d’un autre, puis d’un autre, puis… jusqu’à nous faire douter de la possibilité d’arriver à destination ! Mais heureusement…

Toutes les routes mènent à Rome

Heureusement, peu importe les routes que tu empruntes vers l’alignement de toi, elles te mèneront toutes à destination ! Mais si on peut se faire gagner du temps, c’est quand même chouette, c’est pour ça que je te partage mes 3 apprentissages sur la route de l’entrepreneuriat.

Nuuuumber One ! Revenir à mon intention, always !

harry potter GIF

Quand tu créés ton biz, tu es responsable de TOUT, absolument TOUT ! Du lancement de ton service à la couleur du titre de ta newsletter, des choix des mots pour parler de ton métier, au moindre 5 min de ton emploi du temps…

Je sais que ça paraît être une évidence, et que c’est d’ailleurs pour ça aussi que j’ai choisi d’être entrepreneure… Mais en fait, faire des choix, c’est fatiguant ! Cela demande une énergie émotionnelle, intellectuelle et motivationnelle haute et régulière.

Comment fait-on me diras-tu ?

La solution que j’ai trouvé personnellement, c’est de me reconnecter à mon intention, à mon pourquoi je me suis lancée dans l’accompagnement des femmes vers une vie professionnelle de sens et à impact ?

Pour me reconnecter à cette intention, j’ai plusieurs stratégies :

  • je me reconnecte à ma phrase clé: « mon intention de vie est d’accompagner l’Autre à être soi, alors le monde n’en sera que plus beau. »
  • je ferme les yeux et je me connecte à une visualisation en particulier, celle de mes clientes idéales. Quand je pense à elles, je vois un cercle se former où nous sommes toutes ensemble, en sororité, en bienveillance, en partage dans un lieu de nature. Parfois, quand je m’y connecte, il y a d’autres choses qui se passent, des plantes qui poussent, certaines personnes quittent le cercle pour danser, et d’autres personnes l’intègre… Bref, c’est un espace ressource, un ancrage pour moi et ma pratique, ça fait partie de mon « pourquoi ».
  • je reviens au changement qui m’anime. Je me demande alors ce qui me touche chez les Autres, ce qui me met en colère, ce dont je ne veux plus : la souffrance au travail, la non-acceptation de soi, la non-expression de soi, le non-choix, l’asphyxie du vivant… Et je leur demande aussi, j’échange avec les personnes qui vivent ou ont vécu cela. Je poste sur les réseaux sociaux, je passe un coup de fil, je vais à un événement. Bref, je sors !

 

Ce changement vers l’expression pleine et entière de soi, vers son alignement en harmonie avec son environnement, est celui pour lequel j’œuvre au quotidienet ce même quand je fais mon administratif, si si !

C’est le pouvoir de l’intention ! En me reconnectant à elle, je retrouve alors ma capacité à dire, à exprimer, à décider, et je retrouve l’énergie de faire, de réaliser dans la matière cette intention de vie !

Hannatv GIF by Amazon Prime Video

Si tu souhaites avoir accès à ce pouvoir, si tu as envie de savoir quel est le changement qui t’anime, quelle intention tu souhaites donner à ta vie aujourd’hui et retrouver de la clarté, de l’énergie et de l’alignement dans les prochains mois, je t’invite à participer à la prochaine promo d’OstaräSense : accompagnement pour les femmes qui souhaitent s’épanouir dans un travail de sens et à impact écologique positif. 

 

N°2 : j’ai appris à exprimer ma vérité.

Je suis une personne plutôt extravertie, j’adore être sur scène, je n’ai pas de difficulté à parler… mais dire ce que je pense, communiquer sur mon projet, parler de moi, c’était une toute autre histoire !

A tel point qu’au moment de communiquer sur le lancement de WeOstarä, de parler de mes offres, de parler de moi, coach et facilitatrice, d’échanger sur ce qui m’anime et donc de la principale préoccupation de mes futures clientes. Plus personne…  

Season 3 Hello GIF by The Office

Je pensais que ça allait être facile pour moi, ma sherpa business Solène de Creators For Good aussi d’ailleurs !

Ancienne chargée de communication dans le digital, j’aimais mon métier, je maîtrise la stratégie, la technique, j’adore les réseaux sociaux… Malgré cela, au moment de communiquer, j’ai fait angine sur angine pendant 3 mois, amygdales enflammées et tout le tintouin. Résultat : ablation des amygdales à 32 ans. C’est ce qu’on appelle une belle somatisation !

Quand j’ai compris que ma peur de me rendre visible et d’être authentique dans l’expression de moi-même était liée au lancement de ma communication d’entreprise, j’ai fait appel à une coach, Khiet-trinh Tran. J’ai travaillé en profondeur sur ce blocage et ça a changé teeeeeellement de choses !! Ce sujet mérite un article entier dédié, je suis en préparation 😉

J’ai bien sûr encore une marge de progrès, mais aujourd’hui je me sais trouver les clés pour être moi !

Mais ça veut dire quoi concrètement être moi-même ? exprimer ma vérité ? Être authentique ?

  • je m’autorise à m’exprimer avec mes idées et mes mots à un instant T
  • et je m’autorise à changer d’avis
  • je m’exprime de la même manière avec tout le monde – j’apprends encore sur ce point !
  • j’incarne ce que je dis – je crois en ce que je dis et en ce qui me tient à cœur, j’expérimente et je matérialise ce que je dis.
  • J’exprime mes émotions et mes ressentis – à moi-même dans un carnet, aux personnes concernées, quand je le sens à l’instant présent… bref, quand je ressens le besoin de les exprimer (càd un peu tout le temps…^^)
  • je parle de mes projets et mes ambitions pour les faire exister
 

Speaking Miley Cyrus GIF by Apple Music

Nuuuuuuuumber 3 !!!! Être fière de moi, peu importe le résultat

Dans le milieu entrepreneurial, je vois plein de nanas qui se fixent des objectifs qui ne dépendent pas d’elles. Et j’ai fait ça au début ! Du genre, atteindre 10k d’abonnés en 2 jours, avoir 600 partenariats, 1000 clientes dans l’année etc etc – ah oui j’exagère un peu ? – bref ça finalement ce sont des attentes sur le résultat.

Et c’est super d’avoir une vision de ce que l’on souhaite pour son business mais il ne faut pas perdre de vue que ce sont des résultats et non des objectifs. Conditionner sa « réussite » sur un chiffre qui dépend des circonstances extérieures – la position d’Uranus en pleine lune de printemps, ou l’augmentation du prix de l’essence – est un mauvais calcul. Car si on n’atteint pas ce chiffre, alors on remet en cause sa capacité d’action, et souvent son projet avec, voire même toute son existence – #entrepreuneureSansDemiMesure . Dans ces moments de remise en question intergalactique 👉 revenir au number one 😉

En fixant des objectifs qui dépendent de moi et uniquement de moi, je m’autorise à être dans ma pleine capacité d’action et donc à me sentir capable de :

  • Créer un accompagnement en 4 mois avec : 60 audios écrits, enregistrés, montés, partagés, 5 ateliers, 8 workbooks, une communauté animée et des sessions de coachings à gogo !
  • Construire ma communication de A à Z : charte graphique, site internet, avoir partagé sur insta TOUS les jours pendant 1 mois pour le calendrier de l’avent, avoir fait des shootings photo !
  • Réaliser 3 lancements
  • Grandir et trouver ma couleur dans mon métier de coach et facilitatrice.
  • Choisir de travailler avec les bonnes personnes.
  • Travailler au rythme qui me convienne #slowpreneuriat
  • De quasi – gérer mon administratif 😁
  • D’investir sur moi avec le coaching perso, et le conseil business !
  • Demander de l’aide quand j’en ai besoin !
 

Quand je pense à tout cela, réalisé en 1 an… oui je suis fière de moi, et ce, même si je n’ai pas atteint les 1000 abonnés que je voulais sur insta, ou les 3 promos OstaräSense que je souhaitais lancer avant cet été.

Je fais, j’analyse, j’optimise et j’agis, et je recommence autrement. Cet état d’esprit m’est accessible parce que j’espère des résultats mais je ne conditionne pas mon bonheur ou la réussite de mon entreprise à ces résultats.

J’ai de quoi être fière ! J’ai créé mon biz et j’ai mes 3 premières « vraies » clientes – entendre par « vraies » celles qui ont payé le prix juste.

girlboss GIF by NETFLIX

Sur ce, à l’année prochaine et vivement le prochain Ostara !

Et toi, qu’est-ce que tu as appris depuis le printemps dernier ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Je trace ma ligne de vie pour me donner confiance dans mon évolution pro de sens et à impact !

Je suis Juliette

Je suis Juliette

Coach certifiée et facilitatrice du changement vivant. J’accompagne les femmes éco-conscientes dans leur évolution professionnelle vers un métier à impact écologique positif.

Qui-suis-je ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.